RSS

Archives de Tag: szilard

Les Rêveurs lunaires, de Cédric VILLANI & Edmond BAUDOIN

Les rêveurs lunaires

 

« Croyants ou non croyants, courageux ou lâches, chanceux ou malchanceux, vainqueurs ou perdants, tous sont maintenant retournés à la poussière »

Quatre génies. Trois scientifiques, un militaire.

Un contexte : la seconde Guerre mondiale.

Un point commun : des acteurs autant cruciaux que discrets, prenant part à une aventure qui, bien malgré eux, les dépassait.

Werner Heisenberg, Alan Turing, Léo Szilard & Sir Hugh Dowding.

Le 1er et le troisième sont étroitement liés à la bombe atomique, d’un côté belligérant et de l’autre. Le second est de plus en plus connu pour son rôle clé joué dans le cryptage des informations et surtout pour le décryptage, savamment maintenu secret, de la fameuse Enigma. Le dernier, le militaire anglais, est celui qui, coûte que coûte, contre vents et marées, aura tenu bon lors de la fameuse Bataille d’Angleterre.

La très grande force de ce livre est qu’on l’avale d’une traite et que l’on ressort de cette lecture avec l’impression d’être un savant inouï. On fait immédiatement confiance à la précision et rigueur de Cédric Villani et l’on sait très bien que tous les faits qu’il relate dans cette œuvre ont été soigneusement vérifiés, contre vérifiés et doublement inspectés. On se plonge également immédiatement dans les formidables dessins de Baudoin, sombres mais enivrants, flous mais d’une justesse folle.

Apprendre & découvrir par le biais d’un génie scientifique lui-même et d’un dessinateur français hors pair confère une note toute particulière à cette BD-récit.

Lorsque l’on repose le livre. On n’a qu’une hâte, aller se coucher et rêver être à la place de ces 4 génies et d’imaginer, en toute humilité, quelles auraient été les décisions que l’on aurait prises à leur place.

En somme, un regard nouveau et didactique sur l’Histoire et une véritable leçon d’humilité.

Merci messieurs.

Finem Spicere

Monsieur Touki

Publicités
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :